Arrêt cardiaque : seulement 40 % des témoins pratiquent les premiers secours

Savez-vous quoi faire si vous croisez une personne victime d’un arrêt cardiaque ? 40% des témoins ne savent pas adopter les bons gestes. Il faut dire que les premiers secours ne sont pas enseignés à l’école.

Il faut avoir suivi une formation des premiers soins, qui est courte. Cependant, le massage cardiaque et l’utilisation du défibrillateur n’est pas évident pour tout le monde. Ce sujet vous intéresse ?

Voici étape par étape comment pratiquer les premiers soins et que faire pour éviter d’en arriver là.

Exercer les premiers soins : explications

Il faut exercer les premiers soins à une personne qui fait un malaise, généralement cardiaque. Cela peut aussi s’avérer en cas de noyade ou d’accident de voiture par exemple.

Avant tout, il faut appeler les secours. Ils viendront le plus rapidement possible et peuvent vous donner des consignes. Il ne faut pas paniquer : en restant calme, vous avez de meilleures chances de vous faire comprendre, puis d’exercer les bons gestes correctement.

Les gestes, justement, requiers une certaine précision. Toutefois, ce n’est pas un travail chirurgical et n’importe qui peut les faire. Ce sont des gestes de premiers secours, donc important pour maintenir une personne en vie.

Tout le monde devrait les connaître. Ils sont d’ailleurs enseignés aujourd’hui au collège, mais depuis seulement quelques années. De nombreux adultes ne savent donc pas quoi faire.

Le massage cardiaque est le geste à connaître. Il permet de masser le cœur pour le réactiver. C’est possible seulement sur un cœur affaibli ; comprenez bien qu’il est impossible de réanimer une personne morte depuis longtemps. Il faut donc intervenir très rapidement et ne pas perdre de temps.

D’où le fait de ne pas céder sous la panique. Garder son calme est finalement le meilleur geste à adopter pour sauver une vie.

Vient ensuite, si besoin, le bouche-à-bouche. L’objectif est d’envoyer de l’oxygène à la victime pour l’aider à mieux respirer.

Si rien ne fonctionne, il faut utiliser un défibrillateur.

Le défibrillateur : son rôle et son règlement

Le défibrillateur est un appareil spécial qu’on ne voit pas tous les jours. Pour l’utiliser correctement et sauver la vie de la victime, il faut bien connaître l’appareil. Car là encore, le temps est précieux.

Son rôle est précieux et son utilisation est impressionnante. L’appareil dégage un choc électrique puissant dans le corps de la victime, inconsciente. Le but est de le réanimer.

Cet engin électrique n’est pas réservé aux professionnels. C’est un appareil qui doit se trouver dans plusieurs lieux publics. Son règlement est très strict. Il doit notamment être placé dans endroits qui accueillent du monde et qui sont placés loin des secours.

Les lieux sportifs couverts, les restaurants placés en altitude, les gares et aéroports ainsi que les lieux qui accueillent des personnes en situation de handicap, doivent être équipés d’un défibrillateur. C’est aussi le cas pour les entreprises dont la moyenne d’âge des employés est de 50 ans ou plus. Défibrillateur Center propose une large gamme d’appareils.

Conseils pour éviter l’arrêt cardiaque

Il est important pour tout le monde de connaître les gestes de premiers secours. Mais l’idéal serait de ne jamais en avoir besoin. Pour cela, il faut adopter un mode de vie sain. Avoir une bonne hygiène de vie permet de mettre toutes les chances de son côté pour rester en bonne santé.

L’alimentation joue un rôle crucial dans la santé du cœur. Le gras va se déposer autour du cœur et l’empêcher de battre efficacement. Quant au sel, il va se rendre dans les artères pour les boucher.

La circulation sanguine sera donc moins fluide ; le cœur devrait exercer des pressions plus importantes pour propulser le sang plus fort, mais le gras va l’en empêcher. A terme, cela va provoquer un arrêt.

Faire du sport est donc important pour se débarrasser de ce gras et rendre le muscle cardiaque plus puissant.

2 mois ago

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code