_4

À quelle fréquence consulter son ophtalmologue ?

Une visite médicale chez l’ophtalmologiste est indispensable afin de prévenir les troubles de la vue. Il est donc important de consulter régulièrement.

Ne pas négliger les visites de routine

Pour rester en bonne santé, les rendez-vous réguliers chez l’ophtalmologiste sont indispensables. Ce n’est pas parce que vous voyez bien qu’il faut les négliger. Même si vous n’avez pas mal aux yeux, ces rendez-vous sont toujours recommandés en guise de prévention.

En outre, certaines maladies se développent silencieusement. C’est par exemple le cas du glaucome, une destruction du nerf optique, ou la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

Par contre, si vous avez des difficultés à voir de loin ou de près, que vous ayez mal à la tête quand vous regardez un écran ou que vous sentez que vos yeux fatiguent trop vite, n’hésitez pas à consulter votre ophtalmo en dehors de ces visites de routine.

À quelle fréquence passée selon sa tranche d’âges ?

En règle générale, il ne faut pas laisser passer 3 ans sans une visite chez l’ophtalmologue. À partir de la cinquantaine, cette durée se réduit à 2 ans, car c’est pendant cette période que le glaucome peut se développer. Une fois la soixantaine atteinte, il est conseillé de prendre rendez-vous tous les ans. Il faut savoir qu’à 65 ans, une personne sur 5 est atteinte de la cataracte.

Pour un enfant, les experts recommandent une visite avant ses 4 ans, car c’est dans les premières années que les troubles visuels apparaissent. L’idéal serait de programmer un rendez-vous avec un spécialiste vers ses 18 mois et faire une autre visite vers ses 3 ans.

Vigilance particulière chez les porteurs de lentille de contact

Les visites régulières chez l’ophtalmo s’adressent également aux porteurs de lentilles. Aujourd’hui, l’autorisation de la vente de ces accessoires sur Internet inquiète les spécialistes. Mal porté ou de mauvaise qualité, elles peuvent entrainer des complications, dont l’abcès de la cornée. Il est ainsi conseillé de les acheter auprès d’établissements agréés, sous contrôle médical.

En revanche, pour ceux qui ont troqué leurs lunettes contre les lentilles, la fréquence idéale est d’une fois par an. Toutefois, une durée de 3 ans au maximum ne pourrait pas porter préjudice au patient.

9 mois ago

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *